Augmentation mammaire à Lyon : pourquoi pas vous ?

Aussi connu sous le nom de plastie mammaire ou d’augmentation mammaire avec implants, ce type de chirurgie permet de modifier la taille des seins à l’aide d’implants en silicone, en salin ou dans certains cas, par un transfert de graisse. L’augmentation mammaire est l’une des opérations de chirurgie esthétique les plus populaires et les plus fréquemment pratiquées. Sur ces dix dernières années, l’augmentation mammaire était l’opération la plus pratiquée. Elle fait donc partie des deux premières interventions chirurgicales les plus pratiquées en Europe et dans le monde après la liposuccion.

L’augmentation mammaire a fait ses preuves et rencontre un certain succès auprès des femmes qui souhaitent améliorer, retrouver ou rétablir l’équilibre de leur silhouette.

Quelles sont les questions à se poser avant la chirurgie ?

Avant d’entamer une procédure d’augmentation mammaire, il vaut mieux être sûre de sa décision, des raisons qui nous poussent à réaliser cette chirurgie et dans quelles conditions l’opération va se réaliser. ​

Êtes-vous une bonne candidate pour une augmentation mammaire ?​

photo-augmentation-mammaire-lyon-questions

Voici quelques raisons courantes pour lesquelles vous voudrez peut-être envisager une augmentation mammaire :​

  • Vous pensez que vos seins sont trop petits et ne sont pas proportionnels à votre corps, 
  • Vous vous sentez mal à l’aise de porter un maillot de bain, des hauts moulants ou des décolletés,
  • Les vêtements qui s’adaptent à vos hanches sont trop grands au niveau du buste,
  • Vos seins sont devenus plus petits ou moins fermes après la naissance de vos enfants,
  • Vos seins sont devenus plus petits en raison de la perte de poids,
  • Un de vos seins est sensiblement plus petit que l’autre.​

Si vous êtes en bonne santé, avez une attitude positive et des attentes réalistes, vous êtes très probablement un bon candidat pour cette procédure.​ Il est par ailleurs important que vous jouiez un rôle actif dans votre chirurgie, pour cela vous pouvez utiliser cette liste de questions comme point de départ pour votre première consultation.

En savoir plus : Augmentation mammaire témoignage à Lyon : quelles sont les bonnes questions à se poser avant la chirurgie ?

Augmentation mammaire : quel prix ?

La moyenne des honoraires médicaux par intervention sur Lyon se situe entre 3000 et ​6000 euros.​ Le tarif moyen mentionné ne représente qu’une partie du coût total. En effet, il n’inclut pas le type d’implants mammaires utilisés, l’anesthésie, les installations de la salle d’opération ou autres dépenses connexes.

Les honoraires d’un chirurgien pour une augmentation mammaire seront basés sur son expérience, le type d’intervention utilisée et l’emplacement géographique du cabinet.

Beaucoup de chirurgiens offrent des plans de financement, n’hésitez pas à demander plus d’informations lors de votre première consultation.

photo-augmentation-mammaire-lyon-prix

Les coûts d’augmentation mammaire peuvent inclure :

  • Frais d’anesthésie
  • Frais d’hôpital ou d’établissement chirurgical
  • Tests médicaux
  • Vêtements post-chirurgicaux
  • Prescriptions de médicaments
  • Honoraires du chirurgien

Lorsque vous choisissez un chirurgien plasticien certifié dans votre région pour une augmentation mammaire, n’oubliez pas que l’expérience du chirurgien et votre confort avec lui sont tout aussi importants que le coût final de l’intervention.

En savoir plus : Augmentation mammaire prix à Lyon : combien cela peut me coûter ?

Est-elle remboursée par la sécurité sociale?

La chirurgie plastique cosmétique inclut les procédures chirurgicales et non chirurgicales qui améliorent et remodèlent les structures du corps pour améliorer l’apparence et la confiance en soi. Les personnes en bonne santé qui ont une attitude positive et des attentes réalistes sont des candidats appropriés pour les interventions esthétiques. La chirurgie plastique est un choix personnel ne regardant que vous, et non pour répondre aux attentes de quelqu’un d’autre ou pour essayer de correspondre à une image idéale. Parce qu’elle est facultative, la chirurgie esthétique n’est généralement pas couverte par l’assurance maladie. ​La mutuelle ne peut rien prendre en charge dans la mesure ou elle ne peut intervenir que s’il s’agit d’une chirurgie prise en charge par la sécurité sociale.​

Dans de très rares cas, une prise en charge est possible et soumise à entente préalable auprès de la sécurité sociale.​

Les conditions de prise en charge par la sécurité sociale

Si vos implants ont été mis en place après une mastectomie et que votre médecin estime que le retrait de vos implants est « médicalement nécessaire », votre assurance maladie est légalement tenue de couvrir le retrait de vos implants mammaires.

Presque toutes les mutuelles ne couvrent pas la « chirurgie esthétique » ou les « complications de la chirurgie esthétique » cependant de nombreuses assurances prévoient des exceptions pour les complications liées aux implants mammaires, dans certaines circonstances, lorsqu’elles considèrent comme « médicalement nécessaires » ou de « chirurgie reconstructive ».

Que sont les services « médicalement nécessaires » ? Ceci est défini par les différentes compagnies d’assurance maladie et mutuelles, pour cela vous devrez vous rapprocher des structures qui vous prennent en charge.

Il est important de comprendre que même si votre médecin pense que le retrait de vos implants mammaires est médicalement nécessaire, l’assurance maladie peut refuser de payer si sa définition de la nécessité médicale est différente de celle de votre médecin. 

En savoir plus : Augmentation mammaire remboursement à Lyon : cette opération peut-être prise en charge ?

À quoi puis-je m'attendre le jour de la chirurgie d'augmentation mammaire ?

Votre chirurgie d’augmentation mammaire peut être effectuée dans un hôpital, dans un établissement ambulatoire autonome ou dans un bloc opératoire en cabinet. La plupart des interventions d’augmentation mammaire durent entre une à trois heures.​

Les médicaments sont administrés pour votre confort, pendant l’intervention chirurgicale. L’anesthésie générale est couramment utilisée lors de l’intervention d’augmentation mammaire, bien qu’une anesthésie locale ou une sédation intraveineuse puisse être souhaitable dans certains cas. Pour votre sécurité pendant l’intervention, divers moniteurs seront utilisés pour vérifier votre cœur, votre tension artérielle, votre pouls et la quantité d’oxygène qui circule dans votre sang. Votre chirurgien suivra le plan chirurgical discuté avec vous avant l’intervention.​

Une fois l’intervention terminée, vous serez emmenée dans une zone de récupération, où vous continuerez d’être surveillée de près.​

Ainsi, avant la chirurgie, il faut savoir à quoi s’attendre après l’intervention et prendre en compte le temps nécessaire pour une convalescence complète, dans le bût de se préparer au mieux pour ces étapes qui peuvent s’avérer difficiles.

Combien de temps prendra le rétablissement complet ?

Il est important de noter que, puisque le corps de chaque femme est unique, il n’y a pas de délai précis pour le rétablissement. Cependant, la plupart des chirurgiens s’accordent à dire qu’un rétablissement complet peut prendre en moyenne six semaines environ, et les femmes peuvent remarquer qu’elles se sentent parfaitement bien après environ une semaine.

Votre chirurgien sera en mesure d’évaluer votre état de santé général et de vous donner un calendrier plus précis avant l’intervention.

En savoir plus : Opération d’augmentation mammaire à Lyon : quelle est la procédure ?

image-augmentation-mammaire-lyon-retablissement

Stades de récupération post-opératoire

Post-opératoire

Immédiatement après votre réveil et après une anesthésie, vous vous sentirez probablement groggy et endolorie. Cela peut sembler un peu comme une gueule de bois, mais ces effets devraient s’estomper en quelques heures. Cependant, vous aurez besoin de quelqu’un pour vous conduire chez vous et passer la nuit avec vous.

Les cinq à sept premiers jours

En général, les trois à cinq premiers jours sont les plus inconfortables. Votre médecin vous prescrira probablement des analgésiques, et votre chirurgien pourrait même vous recommander de recevoir une injection ou une pompe à douleur pour soulager l’inconfort pendant les 72 premières heures.

Après les premiers jours, la plupart des femmes peuvent gérer l’inconfort post-opératoire avec des analgésiques en vente libre. De plus, la majorité des femmes peuvent reprendre un emploi de bureau environ une semaine après l’opération.

Les semaines QUI PRÉCèDENT L'OPÉRATION

Après la première semaine, les patients sont encouragés à reprendre lentement une activité physique légère et une routine quotidienne normale. L’inconfort devrait être minime à ce stade, mais les médecins conseillent aux femmes de s’abstenir de toute activité pénible comme la course, l’équitation ou l’entraînement rigoureux. Manier des charges lourdes est également déconseillé jusqu’à ce qu’elles aient complètement récupérées.

Il est recommandé aux patients occupant des emplois physiques de rester sans travailler pendant au moins trois semaines.

Récupération complète

Lors de votre rendez-vous de suivi, votre médecin sera en mesure d’évaluer à quel point votre guérison a progressé.

En général, après deux mois, la plupart des patientes peuvent reprendre leurs activités.

Il est essentiel de suivre attentivement les directives d’entretien de votre médecin afin que la cicatrisation se fasse bien et qu’il n’y ait pas de complications.

Conseils pour une récupération en douceur

 Il y a certaines choses auxquelles vous devrez vous attendre dans les jours et les semaines qui suivent votre augmentation mammaire.

Tout d’abord, vous ressentirez de la douleur et il y aura des oedèmes. C’est normal, ces effets se dissiperont naturellement avec le temps. Pour aider à réduire cette douleur et à accélérer la guérison, il est fortement recommandé d’investir dans un ou deux soutiens-gorge de récupération.

Ces vêtements sont spécialement conçus pour maximiser le confort post-opératoire, mais ils assurent également la stabilité de l’implant, une circulation sanguine accrue et une légère compression pour assurer un drainage lymphatique adéquat. Vous pourrez en trouver dans des styles et tissus différents, ce qui signifie que vous pouvez choisir celui qui convient le mieux à vos besoins et à votre corps.

Rappelez-vous que vous devrez porter un soutien-gorge en tout temps après l’intervention chirurgicale ; il est donc important de rechercher des caractéristiques comme un tissu respirant, un design sans couture, des bretelles ajustables et un ajustement sans pression. Certains styles ont même des bandes qui vous aident à vous adapter confortablement à tout gonflement post-opératoire inévitable.

Un autre conseil est de préparer votre maison et votre garde-robe avant l’intervention. La première semaine suivant l’intervention chirurgicale sera la plus difficile, il est donc sage de faire faire tous vos travaux ménagers, vos achats de vêtements et la préparation des repas à l’avance afin que vous puissiez vous reposer pleinement. Certains médecins recommandent également de vous procurer les médicaments anti-douleurs la veille de l’intervention afin que vous puissiez avoir les médicaments sous la main dès que vous en avez besoin.

Si possible, demandez à un ami ou à un partenaire de vous aider après l’opération, surtout si vous avez des enfants. Vous ne serez pas en mesure d’aller chercher de jeunes enfants pendant quelques semaines, pendant votre convalescence, alors prévoyez autant d’aide que possible dans les semaines suivant votre intervention.

Enfin, assurez-vous de bien vous reposer et de garder votre cuisine remplie d’aliments sains et de boissons hydratantes pour aider à accélérer votre guérison. Rappelez-vous que vous serez endolorie et fatiguée, alors vous devrez avoir à portée de mains des aliments légers et faciles à manger, ce qui vous aidera à stimuler votre appétit.

Profiter de votre nouvelle silhouette

Armée des connaissances sur ce à quoi vous pouvez vous attendre pendant votre rétablissement, vous pouvez commencer l’intervention en ayant l’assurance que vous serez en mesure de gérer votre nouveau corps et la période de rétablissement. Cela dit, le fait de poser autant de questions à votre chirurgien plasticien ne peut que vous aider à avoir une meilleure expérience globale et à obtenir de meilleurs résultats.

En savoir plus : Convalescence après une augmentation mammaire à Lyon : combien de temps faut-il pour récupérer ?

image-augmentation-mammaire-lyon-recuperation

Quelles peuvent être les complications d'une Augmentation Mammaire ?

La décision d’avoir recours à la chirurgie plastique est extrêmement personnelle et vous devrez peser les avantages potentiels ainsi que les risques et les complications éventuelles de cette opération. Vous seul pouvez prendre cette décision.

On vous demandera de signer des formulaires de consentement pour vous assurer que vous comprenez bien la procédure et tous les risques et complications possibles.

Les risques possibles d’une chirurgie d’augmentation mammaire peuvent être :

  • Risques liés à l’anesthésie
  • Saignements
  • Hématomes
  • Infections
  • Changements au niveau de la sensation des mamelons ou de la poitrine
  • Mauvaise cicatrisation
  • Position incorrecte ou défectueuse de l’implant
  • Fuites ou rupture de l’implant
  • Formation d’un tissu cicatriciel autour de l’implant (contracture capsulaire)
  • Accumulation de liquide (sérome)
  • Apparition de rides sur la peau de la poitrine
  • Douleurs persistantes
  • Éventualité de chirurgies de reprise

image-augmentation-mammaire-lyon-complications

Ces risques feront l’objet d’une discussion approfondie avant votre consentement. Il est important que vous adressiez toutes vos questions directement à votre chirurgien plasticien.

Sécurité des implants mammaires

Des recherches scientifiques effectuées par des groupes indépendants ont révélé qu’aucun lien n’a été prouvé entre les implants mammaires et les maladies auto-immunes ou autres maladies systémiques.

Remarques importantes sur la sécurité des implants mammaires

Les implants mammaires ne sont pas garantis à vie et une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire pour remplacer un implant ou les deux.

L’augmentation mammaire nécessite des examens réguliers de vos seins afin d’évaluer l’état de vos implants mammaires.

En savoir plus : Augmentation mammaire à Lyon, risques et complications : connaître les enjeux.

Mon Augmentation Mammaire est ratée : Que faire ?

La méthode de reconstruction mammaire la plus couramment pratiquée aujourd’hui est celle qui utilise des expanseurs tissulaires et des implants mammaires. Cela peut être une excellente option pour de nombreuses femmes, mais ce ne sont pas toutes les femmes qui sont entièrement satisfaites de cette technique, ou pire encore, la reconstruction ne fonctionne pas en raison de problèmes liés aux implants. C’est pour cela, qu’une personne ne devrait pas prendre la décision de se faire poser des implants mammaires à la légère. Non seulement cette procédure peut être coûteuse, mais il est essentiel de savoir que les résultats ne sont pas garantis.

De plus, il y a des risques et des complications possibles. Vous trouverez ci-dessous une liste de certaines complications courantes et les symptômes que les implants mammaires peuvent causer.

Complications courantes des implants mammaires

L’oedeme, les ecchymoses et les douleurs temporaires peuvent être des effets secondaires de la chirurgie des implants mammaires.

Après l’intervention chirurgicale, le temps de récupération est nécessaire pour aider la plaie à guérir et le corps à s’adapter.

Les effets secondaires typiques de la chirurgie des implants mammaires comprennent :

  • Douleurs passagères,
  • Oedème et ecchymoses,
  • Une sensation d’oppression dans la poitrine.

Une personne peut ressentir une sensation de tiraillement pendant quelques semaines après l’opération.

La chirurgie des implants mammaires comporte des risques. Il arrive parfois que les choses ne se passent pas comme prévu, que les patientes éprouvent des complications et des problèmes par la suite.

Les complications les plus courantes SUITE À UNE CHIRURGIE D’implants mammaires comprennent :

  • Cicatrices épaisses et visibles qui ne s’estompent pas,
  • Durcissement du tissu mammaire, dû au rétrécissement du tissu cicatriciel autour de l’implant,
  • Une rupture où une fuite, ce qui peut entraîner la formation de petits grumeaux appelés granulomes de silicone,
  • Plis perceptibles dans l’implant,
  • Rotation de l’implant dans le sein,
  • « Ondulations » de l’implant, si une mince couche de tissu recouvre l’implant et adhère à la surface de l’implant,
  • Infection qui nécessite habituellement l’ablation de l’implant,
  • Être incapable d’allaiter ou produire moins de lait maternel qu’auparavant,
  • Être insatisfaite des résultats et nécessiter une nouvelle intervention chirurgicale,
  • Lésions nerveuses aux mamelons.

Les lésions nerveuses peuvent rendre les mamelons d’une personne plus sensibles, moins sensibles ou les faire perdre toute sensation. Les dommages peuvent n’être que temporaires pour certaines femmes, mais ils peuvent être permanents pour d’autres.

D’autres complications moins courantes :

  • Saignements excessifs pendant l’intervention chirurgicale,
  • Une réaction allergique à l’anesthésie,
  • Un caillot de sang se formant dans les veines profondes du corps,
  • Un cancer du système immunitaire appelé lymphome anaplasique à grandes cellules ou LAGC est également lié aux implants mammaires. Ce type de cancer est extrêmement rare, mais a été détecté chez un petit nombre de femmes ayant subi une chirurgie d’implantation de prothèses mammaires. LAGC se manifeste habituellement plusieurs années après la pose des implants, et il est généralement détecté après que la personne ait remarqué un gonflement de l’un des seins où il y a un implant. Dans ces cas, il y aura du liquide autour de l’implant, et des cellules cancéreuses auront été détectées lors de l’analyse du liquide.

Une mammographie, qui est une radiographie utilisée pour détecter le cancer du sein, peut également être moins précise lorsqu’elle est effectuée sur des femmes ayant des implants mammaires. Des vues ou des images supplémentaires sont nécessaires pour examiner les seins qui ont des implants.

Il est donc crucial pour une personne de faire des recherches sur le type d’implants disponibles, leurs effets secondaires et leurs complications possibles, et de choisir celui qui convient le mieux.

En savoir plus : Augmentation mammaire ratée à Lyon : que faire ? 

Comment bien choisir son chirurgien?

Dans le processus de sélection d’un chirurgien plastique, vous pouvez choisir d’avoir plusieurs consultations avec différents chirurgiens, de recevoir des références de vos amis et de votre famille. Si vous recevez une recommandation d’un ami ou d’un médecin, assurez-vous de vérifier s’il possède les bonnes qualifications avant la consultation.​

image-augmentation-mammaie-lyon-chirurgie-qualitee-chirurgien

Les dix meilleures qualités à rechercher chez un chirurgien plasticien

Ayez confiance dans le choix de votre chirurgien plasticien. Voici les dix meilleures qualités que votre chirurgien plastique esthétique devrait avoir :​

  • Certification du conseil d’administration​
  • Expérience​
  • Accréditation des installations​
  • Privilèges hospitaliers​
  • Références fiables​
  • Rigueur​
  • Bon rapport avec ses patients
  • Suivi des soins​
  • Coûts raisonnables​

En savoir plus : Bien choisir son chirurgien pour son augmentation mammaire à Lyon.

image-augmentation-mammaie-lyon-duree-de-vie-potheses

Au bout de combien de temps faut-il changer les prothèses ?

La réponse ici est courte est : cela varie. La longévité des implants mammaires dépend en partie du corps et du mode de vie de la patiente, en partie du chirurgien et du type d’implant, et en partie du hasard. Nous avons compilé ici des réponses plus détaillées qui peuvent aider à mettre en lumière toutes les incertitudes rencontrées dans le processus de prise de décisions concernant les implants.​

En savoir plus : Durée de vie des implants mammaires à Lyon : quelle durée de vie ?