photo-augmentation-mammaire-asymetrie

Augmentation mammaire asymetrie : son origine et les traitements possibles

Une grande partie de la population féminine présente un certain degré d’asymétrie mammaire. En fait, on a toujours dit que l’égalité complète des seins était quelque chose de rare. En effet, 85 % des femmes présentent une asymétrie mammaire, cela signifie qu’un sein est différent de l’autre, non seulement de par sa taille mais aussi de par sa forme, celle de son mamelon, ou encore de par sa position avec par exemple une différence de hauteur au niveau de son implantation.

Cette particularité n’est généralement pas un problème ; de manière générale, elle n’est frappante que dans 15 % des cas. Cependant, ces différences peuvent augmenter lors d’une variation de poids, une grossesse ou du fait d’un allaitement.

Plus de détails sur la chirurgie poitrine, ce site peut vous servir !

Qu’est-ce que l’asymétrie mammaire ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, il s’agit d’une différence de forme, de taille ou de position d’un sein par rapport à l’autre. Avoir des seins asymétriques ou inégaux est beaucoup plus fréquent que vous ne pouvez l’imaginer.

Presque toutes les femmes présentent un sein légèrement plus gros ou de forme différente, mais cela n’affecte pas leur image corporelle, leurs relations affectives, sociales ou sexuelles. Cependant, une asymétrie, également appelé anisomastie, qui présente une grande différence de forme et/ou de volume, peut être un problème social ou psychologique et avoir une incidence négative dans la vie d’une femme.

L’inégalité dans la forme et la taille du sein peut se manifester de différentes manières :

  • Forme des seins,
  • Taille et position de l’aréole,
  • Hauteur du pli sous-mammaire (partie inférieure du sein),
  • Taille des seins,
  • Pourcentage de graisse ou de tissu glandulaire,
  • Forme de la poitrine,
  • Absence de muscle pectoral (syndrome de Poland),
  • Degré de chute de chaque sein.

L’asymétrie mammaire apparaît généralement, au moment du développement de la femme, lorsque les seins commencent à se développer. À ce moment-là, la taille des seins varie : l’un se développe plus vite que l’autre. L’inégalité peut être minime et presque invisible, ou dans les cas les plus graves, il peut y avoir une différence dans la structure ostéo musculaire, c’est-à-dire avoir deux seins complètement différents en terme de forme et de taille.

Il est recommandé d’opérer pour corriger les seins asymétriques lorsqu’ils sont complètement développés. Il existe différentes options chirurgicales pour corriger le problème, telles que : l’élévation mammaire, l’augmentation mammaire, la réduction mammaire, l’utilisation d’implants, le traitement par transfert de graisse….

Obtenir deux seins complètement identiques est assez compliqué et irréaliste. En fonction de la situation de chaque patiente, il peut être décidé soit d’agrandir le plus petit sein, ou de réduire le plus grand sein ainsi que de corriger des aspects, tels que la position et la taille du mamelon, etc.

Les patientes préfèrent souvent augmenter la taille du sein qui est le plus petit. Cependant et dans la plupart des cas, il sera plus facile d’obtenir une meilleure symétrie en réduisant la taille du sein le plus grand afin qu’il corresponde au plus petit. Il est essentiel que la patiente s’en réfère aux conseils de son chirurgien. De plus, en corrigeant les seins inégaux, il n’est pas nécessaire de modifier leur taille, surtout si il s’agit d’obtenir une meilleure forme et donc une meilleure symétrie.

photo-augmentation-mammaire-asymetrie-definition

Les causes de l’asymétrie mammaire

De nombreux facteurs peuvent causer des différences dans la taille, la forme, le volume ou encore la position des seins. De toutes les causes, les principales sont :

  • Asymétries dans le thorax : les seins sont situés au niveau de la cage thoracique et ces derniers peuvent être asymétriques en raison d’une déviation de la colonne vertébrale.
  • Asymétrie d’épaules : il y a des patientes qui, présentent une élévation d’une de leurs épaules, cela peut provoquer une différence visible ou non sur la position de leurs seins.
  • Ablation de tissu mammaire : si une femme a souffert d’une maladie ou d’une intervention chirurgicale telle que l’ablation de tumeurs bénignes ou malignes dans le sein, différents types de symétrie peuvent apparaître. Il est également possible que un des seins subisse un certain nombre de traitements et pas l’autre.
  • Malformation congénitale du sein : le syndrome de Poland en est une des causes. C’est une anomalie congénitale rare caractérisée par le sous-développement ou l’absence du muscle pectoral sur un côté du corps ou les deux.
  • Asymétrie mammaire : lors de la transofrmation de la femme au moment de la puberté, il y a des cas où un sein croît plus vite que l’autre. Mais ce n’est pas le seul cas. Au fil des années, des grossesses, des changements hormonaux et même du vieillissement, les seins peuvent aussi évoluer différemment les uns des autres. Qu’il s’agisse de différences dans le placement des mamelons (taille, latéralisation ou médialisation), de différences dans les plis sous-mammaires ou simplement de différences dans le volume ou dans la chute du sein, il peut en découler des seins totalement différents ou avec des différences plus subtiles.photo-augmentation-mammaire-asymetrie-causes

Les solutions à l’asymétrie mammaire

Ce défaut visuel peut être corrigé grâce à la chirurgie. L’objectif est d’améliorer l’apparence physique de la patiente. Il est important de noter que le corps humain n’est pas symétrique dans son ensemble et qu’il ne serait pas naturel que les deux seins soient exactement les mêmes.

Il est très important de savoir que chaque femme est différente. La plupart du temps, l’asymétrie sera résolue à l’aide de prothèses mammaires. Dans d’autres cas, la patiente devra subir une chirurgie plus complexe de la glande mammaire, et d’autres fois, l’asymétrie sera corrigée par une réduction ou une élévation de sa poitrine. Dans le cas d’une petite asymétrie, la technique d’auto-transfert de graisse de la patiente (généralement la zone donneuse se situe sur le ventre ou les hanches) peut être utilisée pour corriger la déformation.

Si l’asymétrie est très évidente, les options sont multiples et peuvent consister en une combinaison de différentes interventions chirurgicales : augmentation, élévation ou réduction des seins. Selon le cas, des prothèses en silicone peuvent être aussi utilisées et associées à des transferts graisseux. Les cas les plus courants sont :

  • Si un sein est plus grand que l’autre et que sa taille est excessive, la femme souhaitera probablement réduire le volume. Il sera donc nécessaire d’effectuer une réduction mammaire sur le sein le plus volumineux. Cette réduction est obtenue par l’élimination de la graisse et des tissus mammaires. Bien qu’il puisse être quelque peu différent de ce à quoi nous sommes habitués dans notre société, c’est une technique qui est de plus en plus courante chez les femmes dont les seins sont volumineux.
  • Si l’un des seins est plus développé que l’autre, alors oui il faudra recourir à une augmentation mammaire avec implants ou transfert de graisse. L’infiltration de la propre graisse de la patiente dans sa poitrine est une technique très utilisée ces derniers temps pour augmenter le volume des seins. Cela peut-être envisageable chez certaines patientes dont l’asymétrie est très faible.
  • Si un sein est plus affaissé que l’autre, le processus consiste à effectuer sera un lifting mammaire ou une mastopexie. Cette intervention consiste à remodeler le sein et à ajouter des implants pour que les deux seins soient identiques.
  • Si un sein présente une forme étrange et irrégulière, il sera nécessaire d’effectuer un remodelage mammaire en lui donnant une forme arrondie, en corrigeant l’aspect de l’aréole ou en augmentant son volume.
  • Lorsque l’asymétrie est le résultat d’une chirurgie mal réalisée, il peut être nécessaire de remplacer les implants.

L’opération dure environ trois heures et est réalisée sous anesthésie générale. Le patient devra rester hospitalisé 24 heures.

Il ne s’agit pas seulement d’une opération, le chirurgien devra examiner l’anatomie de la femme pour étudier et surtout prédire l’évolution de la poitrine dans le temps afin de prédire les éventuelles conséquences. Pour ce faire, il devra réaliser une étude approfondie.

photo-augmentation-mammaire-asymetrie-solutions

Rétablissement après une intervention chirurgicale pour cause d’asymétrie

Très souvent, après l’opération, les patientes ressentent un certain inconfort, c’est normal. Il est également possible de ressentir des sensations de raideur et de tension dans les zones opérées au cours des premiers jours, mais elles diminueront au bout de quelques jours. Il y aura des cicatrices qui deviendront presque imperceptibles avec le temps, selon l’ampleur de l’intervention et le professionnalisme du chirurgien.

Pour voir les résultats, il faudra attendre entre un et deux mois, bien que la femme puisse vivre presque normalement, après environ deux semaines.

Conclusion

Lorsque nous parlons de seins asymétriques, nous faisons référence à la situation dans laquelle un sein est plus petit ou plus grand que l’autre, ou alors qu’un des seins a une forme différente. Presque tous les seins sont asymétriques, aucune femme n’a exactement les mêmes seins. Les seins asymétriques ne sont généralement pas synonyme de gravité médicale. Cependant, les seins asymétriques peuvent être une source de préoccupation pour de nombreuses femmes en termes d’image corporelle et d’estime de soi.

Les seins asymétriques commencent à devenir visibles pendant la puberté, à mesure que les tissus mammaires commencent à se développer. Au fil des années, l’asymétrie peut s’accentuer. Il est important de noter que l’asymétrie mammaire est plus fréquente qu’on ne le pense. Beaucoup de filles aux seins inégaux pensent qu’elles sont les seules à avoir ce problème, ce qui est faux.

La chirurgie pour corriger l’asymétrie est une intervention qui permet d’égaliser la taille et la forme de vos seins, harmonise les proportions et équilibre votre silhouette. En outre, elle augmente les sentiments positifs envers vous-même, elle permet d’acquérir confiance et sécurité en renvoyant une image positive de soi. L’inconfort postopératoire est habituellement minime et la satisfaction de la patiente est dans une grande majorité des cas élevée.

photo-augmentation-mammaire-asymetrie-conclusion