image-augmentation-mammaire-avant-apres

Augmentation mammaire avant apres : le résultat !

Peut-être que si vous lisez cet article, c’est parce qu’à un moment donné de votre vie, il vous est venu à l’esprit de subir une opération esthétique, reconstructive ou réparatrice d’augmentation mammaire. C’est une pensée répandue (qui n’est pas toujours confessée) et qui se produit souvent chez les très jeunes femmes. En fait, les données confirment qu’il y a beaucoup de femmes qui passent de  l’idée à sa mise en pratique. En effet,  une femme sur trois reconnaît ne pas se sentir à l’aise avec sa poitrine (la raison principale est généralement d’avoir peu) et une femme sur dix envisage de subir une chirurgie esthétique à l’avenir pour augmenter le volume de sa poitrine.

Une opération de chirurgie esthétique peut-être la solution pour les femmes qui ne se sentent pas à l’aise avec leur corps et plus précisément avec leur poitrine. Les chirurgiens esthétiques ont pour roule autre que de celui d’opérer, de rencontrer et conseiller leurs patients sur chaque aspect des implants mammaires et des procédures de remplacement.

À partir de quel âge cette opération peut-elle être réalisée ?

Bien qu’il s’agisse d’une question controversée et qu’il soit difficile d’y répondre catégoriquement, il est cependant important de se la poser. Deux conditions doivent être remplies : la première répond à une question physique et, est directement liée à l’âge. Le développement physique doit être achevé. En général, le développement peut être considéré comme terminé lorsque la taille n’a pas changé en deux ans. La deuxième exigence concerne la gestion psychologique : quel que soit son âge, le patient doit comprendre que la chirurgie thoracique est une opération importante et qu’il peut avoir d’éventuelles complications, d’ou l’importance de la  » maturité psychologique  » pour subir cette intervention.

Comment choisir un bon professionnel ?

C’est peut-être là un autre des grands défis à relever lorsque vous décidez de faire le pas : être certaine de choisir un bon chirurgien plasticien. Pour ce faire, il y a une première étape qui peut sembler évidente mais qui est très importante : vérifier si le chirurgien plasticien est vraiment un chirurgien plasticien certifié. Mais cette étape n’est pas la seule. Parce qu’en plus de vérifier qu’il s’agit bien d’un médecin qualifié, il est conseillé de prendre en compte la qualité des informations données par chirurgien. En effet, il doit être capable d’expliquer et de raisonner avec la patiente sur chacune des indications qu’il choisit pour elle : type d’implants (en gel de silicone ou en solution saline), emplacement des cicatrices, emplacement de la prothèse, type d’anesthésie, type d’hospitalisation.

Est-ce l’opération est douloureuse?

Il est important de rappeler, qu’une mammoplastie d’augmentation ne doit pas nécessairement être une opération douloureuse. En fait, ce que l’on ressent généralement après l’opération, surtout pendant les 3 premiers jours, c’est une raideur intense du muscle pectoral et une sensation de pression dans le thorax. Mais, en général, il s’agit d’inconforts qui commencent à s’atténuer au bout de trois jours. De plus, le même jour que l’opération, les bras peuvent être déplacés normalement pour manger, s’habiller, se toiletter….

Il est important de savoir que d’autres possibilités sont offertes aux femmes qui désirent une augmentations des seins : le lifting et l’injection de graisse. 

Soins après la chirurgie esthétique

Une fois les implants positionnés avec succès, le chirurgien plasticien prendra les mesures nécessaires pour assurer à la patiente un rétablissement en toute sécurité. Tout de suite après l’opération, la patiente sera conduite dans une salle de réveil de l’établissement, où une surveillance sera mise en place par le corps médical. En générale durant cette période, aucunes douleurs ne seront ressenties dû aux effets encore présents de l’anesthésie locale.

Certaines patientes peuvent éprouver des nausées en raison de l’anesthésie locale ou générale. De manière générale, il ne devrait pas y avoir de problèmes majeurs avec ce type d’opérations, en effet, elles sont considérées comme assez sûres dans le monde de la chirurgie plastique. Au cours des premiers jours, il se peut que la patiente ressente des inconforts au niveau des incisions, ce qui pourraient être facilement traités avec des médicaments prescrits pas le chirurgien plasticien.

Lors du retour, à la maison, le chirurgien plasticien conseillera sur les précautions à prendre. Le repos complet est la meilleure recommandation qu’ils donneront. Il sera également très important de porter des vêtements amples pour se sentir à l’aise. En cas de douleur ou d’inconfort, il faudra immédiatement en parler au chirurgien.

Qu’est-il important de garder à l’esprit après la pose de prothèses mammaires ?

Les 48 premières heures sont les plus critiques dans toute chirurgie esthétique, vous devriez avoir un repos absolu, ce qui implique de ne pas marcher et encore moins de conduire, il est donc très important que vous alliez le jour de l’opération accompagnée par quelqu’un, car par vos propres moyens, il ne sera pas possible de rentrer chez vous.

Dès le troisième jour, il est déjà possible de faire de petites promenades, mais il faut surtout éviter des contacts avec la poitrine et le mouvement des bras. Au bout du sixième jour, les points de suture seront enlevés et commencer à faire plus de mouvements, mais vous ne pourrez pas soulever du poids au-dessus de votre tête, au moins pendant les deux premières semaines.

Environ un mois est nécessaire pour la récupération complète de la mammoplastie d’augmentation, au cours de ce mois vous ne serez pas en mesure de faire des mouvements ou de soulever du poids. Il faudra attendre environ deux mois pour être en mesure de pratiquer un sport de contact.

Il est également important de prendre en compte….

  • D’avoir une alimentation équilibrée,
  • De ne pas consommer d’alcool ou de tabac avant la troisième semaine de l’intervention,
  • De boire d’eau tous les jours, au moins 2 litres,
  • De ne pas se doucher avant le deuxième jour de l’intervention et surtout après l’élimination des drains
  • La posture a tenir, cela peut provoquer un inconfort post-opératoire de la mammoplastie d’augmentation. En effet, les femmes optent pour une mauvaise posture pour se reposer, mais des zones comme le dos, les épaules ou le cou finissent par faire souffrir car les muscles se contractent.
  • Dormir dans une position spéciale évite un certain inconfort au niveau de la poitrine. Pour cela dormir sur le dos sera inévitable les premiers jours. L’idéal est de dormir dans un lit articulé, les jambes légèrement surélevées et la tête de lit un peu surélevée, de sorte que le dos soit suffisamment soutenu et que les tensions musculaires soient évitées.
  • D’autres facteurs importants sont prendre en compte : le stress, la peur ou l’anxiété ne font pas bon ménage après une intervention chirurgicale. Cela peut augmenter la douleur et l’inconfort et ralentira le processus postopératoire normal.