photo-revision-mammaire

Revision mammaire : ce qu’il faut savoir pour la réussir !

Aussi connu sous le nom de remplacement d’implants mammaires, la chirurgie de révision mammaire, implique généralement le retrait et/ou le remplacement de prothèse. Elle est effectuée pour modifier la taille et/ou le type de vos implants et pour éventuellement corriger toutes complications liées à votre première opération. L’objectif global est de redonner à la poitrine une silhouette et une apparence jeune et surtout correspondante à vos désirs.  

Plus de détails sur l’augmentation mammaire, n’hésitez pas à vous rendre sur notre blog spécialisé sur la chirurgie augmentation !

À quoi s’attendre lors d’une chirurgie de révision d’implants mammaires ?

Lors de votre premier examen de révision d’implants mammaires, votre chirurgien déterminera la cause de votre problème et vous recommandera la procédure à suivre.

Si vos complications sont causées par des tissus cicatriciels, on peut vous conseiller de subir une révision des implants plutôt qu’un retrait ou un remplacement. Dans cette procédure, le médecin enlèvera les tissus cicatriciels environnant, examinera les implants mais ne les retirera pas.

Si les complications sont dues à une mauvaise mise en place ou à des implants endommagés, on peut vous conseiller de retirer les implants et éventuellement de les remplacer par des neufs et donc recourir à une nouvelle opération de chirurgie esthétique. Cet article sur l’augmentation mammaire ratée vous en dira plus sur les premiers signes à remarquer ! Les sensations de douleur de la révision mammaire sont similaires à l’augmentation mammaire. Pour en savoir plus sur les douleurs suite à une augmentation mammaire, c’est ici. L’anesthésie générale est utilisée pendant cette opération. L’ablation peut prendre moins de temps que le remplacement d’un implant parce qu’elle nécessite moins d’étapes, bien que la plupart des augmentations mammaires secondaires prennent moins d’une heure. La plupart des patientes resteront sous observation, entre trois et vingt-quatre heures. Pendant les premiers jours de la convalescence les patients doivent se reposer au lit pendant deux à trois jours après l’intervention et peuvent retourner au travail au bout de une à deux semaines. L’exercice physique intense et l’haltérophilie devraient être évités pendant quatre à six semaines. Pour plus de détails sur cette période, cet article sur la convalescence à la suite d’une augmentation mammaire peut vous éclairer !

photo-revision-mammaire-a-quoi-sattendre

Quand faut-il envisager une révision mammaire ?  

Vous pensez souffrir de complications postopératoire ? Cet article décrit les risques liés à une augmentation mammaire. Vous avez remarqué que vos  implants mammaires sont dégonflés. Vous avez réalisé lors d’une radiographie ou d’un IRM que l’un de vos implants en silicone présente une fuite dans l’enveloppe. Vous sentez le tissu cicatriciel autour de l’implant qui se resserre, que votre tissu mammaire a changé à la suite d’un étirement de la peau. Vous souhaitez changer la taille de vos implants/poitrines ou alors vous avez perdu du poids ou au contraire pris du poids. Toutes ces raisons, sont valables pour envisager une révision mammaire. Votre chirurgien effectuera alors un examen préliminaire pour déterminer la cause de vos complications et vous recommandera une solution adaptée.

  • Changement de taille des seins : si vous décidez de changer la taille de vos implants, en général le chirurgien plasticien utilisera  votre incision originale pour l’enlever et le remplacer. Si vous voulez un implant plus grand, votre médecin agrandira chirurgicalement la « poche », ou espace dans le sein, pour placer l’implant plus grand. Si vous voulez des implants plus petits, votre médecin peut réduire chirurgicalement la taille de la poche à l’aide de sutures pour adapter correctement les implants de plus petite taille. Un lifting des seins peut être effectué en même temps. 
  • Contracture capsulaire (durcissement de la capsule et de l’implant): votre médecin utilisera probablement la même incision que celle utilisée pour insérer les implants d’origine pour retirer la capsule durcie et l’implant. Il ou elle insérera alors un nouvel implant. 
  • L’implant ondule : lorsque les bords des implants sont visibles et palpables, votre chirurgien peut utiliser la même incision pour retirer ou repositionner les implants que lors de leur insertion initiale. D’autres options incluent l’utilisation d’un autre type d’implants ou le placement sera différent de l’ancien.
  • Malposition de l’implant : parfois, les poches des implants sont trop éloignées les unes des autres ou trop rapprochées les unes des autres, ce qui entraîne une mauvaise position des seins. Pour corriger cela, en utilisant l’incision préalable, votre chirurgien manipulera le tissu cicatriciel de la capsule entourant l’implant et reconstruira la poche dans la position appropriée en utilisant des techniques de suture. Votre chirurgien peut avoir besoin d’utiliser d’autres tissus pour renforcer cette nouvelle poche d’implant et peut recommander l’utilisation d’un produit à matrice dermique acellulaire. Connue sous l’acronyme ADM, la matrice dermique acellulaire finit par s’intégrer dans l’organisme et est complètement remplacée par le collagène du patient, ce qui donne une couche de tissu plus épaisse et plus forte que celle qui se serait formée en l’absence de l’ADM. Il est naturel et biorésorbable tout en conservant sa résistance dans le temps. ADM est fixé à la capsule existante à l’aide de sutures résorbables, en l’ancrant à sa nouvelle position pour ajouter un support supplémentaire.
  • Retrait de l’implant :  si vos implants sont gros et que votre peau s’est étirée, votre chirurgien peut recommander un lifting mammaire en plus du retrait des implants, mais le retrait des implants seul peut être suffisant. photo-revision-mammaire-quand-envisager

Les avantages

  • Vous retrouverez une forme de poitrine jeune,
  • Vous pouvez augmenter ou diminuer la taille de vos seins,
  • Vous améliorerez la symétrie des seins.

Les inconvénients 

  • La gravité et le vieillissement finiront par modifier la taille et la forme de vos seins,
  • Le poids de vos implants affectera également l’apparence de vos seins avec le temps,
  • Votre chirurgien aura besoin des détails chirurgicaux de votre première chirurgie mammaire.

photo-revision-mammaire-inconvenients

Les différentes options de révision

Les complications que vous avez avec les prothèses mammaires détermineront vos options de révision. Des complications peuvent survenir en raison de la taille, de la forme, de la texture ou de la position des implants primaires ou encore des cicatrices. Votre chirurgien vous recommandera la meilleure chirurgie réparatrice pour vous. 

Le choix du bon type d’implants mammaire, de la bonne forme et de la bonne texture, ainsi que de la bonne technique de pose sont des facteurs importants pour éviter d’avoir à recourir à une chirurgie de retrait d’implant mammaire.

Implants salins VS implants en silicone

Si vous n’êtes pas satisfaite des résultats de votre implantation mammaire originale, le choix d’un autre type d’implants peut être la solution. Les femmes qui choisissent d’utiliser des implants en silicone ou en solution saline pour leur chirurgie de remplacement d’implants mammaires doivent examiner les risques et les avantages de chaque option, ainsi que leurs propres objectifs.

Beaucoup de femmes préfèrent les implants en silicone aux implants au sérum physiologique parce que leur apparence et leur toucher sont plus naturels. En 1992, les implants en silicone ont été retirés du marché pour mener des études de recherche sur l’innocuité mais réintroduit en 2006, après un examen approfondi des données, il a été prouvé qu’ils étaient inoffensif. 

Les femmes qui ont besoin d’une chirurgie de remplacement d’implants mammaires après une rupture d’implants en silicone doivent effectuer l’intervention immédiatement, car le silicone peut être nocif s’il se répand dans tout le corps. Bien que des études soient actuellement en cours, les risques pour la santé associés aux fuites de silicone sont encore inconnus. Cependant, une fois que le silicone fuit est absorbé par l’organisme, il se propage dans les organes et aux ganglions lymphatiques, et à partir de ce moment il est impossible de l’enlever. Comme le gel épais des implants en silicone fuit lentement, il peut s’écouler des mois ou des années avant qu’une femme ne remarque un changement dans la forme ou la taille de son sein. Pour cette raison, une femme ayant des implants en silicone devrait subir une IRM pour vérifier l’absence de fuites dans les trois ans suivant l’opération, puis tous les deux ans.

Outre les risques potentiels associés aux fuites de silicone, les implants sont sûrs et la plupart des patients qui ont choisi des implants en silicone sont satisfaits des résultats.

Les implants salins sont une autre option de remplacement d’implant qui offre un aspect naturel et sont considérés comme plus faciles à remplacer que les implants en silicone en cas de complication. Cependant, les patientes qui ont des implants à l’eau saline ou des implants en silicone ont la même probabilité de connaitre des complications.

Lorsque les implants salins se rompent, le liquide s’écoule rapidement, ce qui est facile à repérer. La filtration des implants salins ne pose pas de risques pour la santé, sauf dans de rares cas où la solution saline est contaminée par des bactéries ou des moisissures. Le principal inconvénient des implants salins, est qu’ils sont remplis d’une solution d’eau salée, et ont tendance à onduler davantage que les implants mammaires en gel de silicone. C’est particulièrement vrai pour les femmes minces, qui ont moins de tissu mammaire pour couvrir les implants.

Il est important de discuter avec votre chirurgien avant de décider quel type d’implant convient le mieux à votre chirurgie de remplacement d’implants mammaire.

Implants lisses ou implants texturés

Avant de subir une chirurgie de remplacement d’implants mammaires, vous devrez choisir la texture de surface de votre nouvel implant.

Les implants texturés ont été conçus à l’origine pour prévenir la contracture capsulaire, bien qu’il n’y ait aucune preuve qu’ils soient moins susceptibles d’endommager le tissu cicatriciel. Comme les implants texturés ne se déplacent pas dans la poche de tissu environnante, ils peuvent prendre une forme plus anatomique. Les implants texturés, cependant, sont plus susceptibles de plisser et de se froisser, surtout chez les femmes à peau mince, ce qui facilite l’étirement de la capsule de l’implant. Les implants texturés sont souvent plus difficiles à retirer lors d’une chirurgie d’augmentation mammaire de reprise car ils adhèrent aux tissus environnants.

Les implants lisses ont généralement des capsules plus minces et peuvent se déplacer librement à l’intérieur de la poche de poitrine.

Les implants lisses sont souvent utilisés pour remplacer les implants texturés dans les cas où l’implant texturé est plissé ou déformé.

Implants ronds contre les implants en forme de goutte d’eau

Avant de subir une révision d’augmentation mammaire, si vous décidez de remplacer un implant, vous devrez choisir la forme du nouvel implant.

Les implants ronds donnent un sein d’apparence naturelle, ce type d’implants et le favoris des femmes. Les patientes qui ont besoin d’une révision des implants mammaires en raison des rides ou des plis d’un implant texturé seront plus susceptibles d’avoir besoin d’un implant rond lisse.

Généralement, les femmes qui ont besoin d’implants en  goutte d’eau sont celles qui ont très peu de tissu mammaire, dans lequel un implant rond aurait l’air non naturel.

Implants petits ou gros

La taille est importante dans la révision de l’augmentation mammaire, et choisir la mauvaise taille la première fois est souvent la cause de la révision ou du remplacement des implants mammaires. Votre médecin peut vous conseiller sur la taille qui, anatomiquement, sera proportionnelle au reste de votre corps, ce qui est généralement la meilleure option. Le choix d’implants mammaires de petite taille ne cause généralement pas autant de complications et, est moins susceptible de nécessiter une révision des implants mammaires, bien que certaines femmes puissent décider de se faire remplacer un implant mammaire si elles estiment encore que leurs seins sont trop petits. Le choix d’implants mammaires de grande taille présente un risque accru de complications qui peuvent nécessiter une révision ou un remplacement des implants mammaires. De plus, certaines femmes peuvent trouver que leurs nouveaux gros seins entravent leurs activités quotidiennes ou que cela leur donne une apparence non naturelle, ce qui peut aussi les inciter à subir une augmentation mammaire secondaire.

photo-revision-mammaire-implants